1er décembre à Lasalle, 2ème acte des Nocturnes avec sensibilisation et relâchés de Goupil Connexion

1er décembre à Lasalle, 2ème acte des Nocturnes avec sensibilisation et relâchés de Goupil Connexion

JPEG - 160.5 ko

Cinq chevêches d’Athéna et une chouette hulotte vont retrouver la vie libre ce 1er décembre dans le Val d’Émeraude, accompagnées par toute une vallée fière de ses grandes qualités et savoirs vivre collectifs.

JPEG - 55.8 ko
effraie des clochers (© F Ledru Goupil Connexion)

Magnifique territoire rural habités où les agriculteurs et près de 150 enfants seront sensibilisés, et où tous les élus et Goupil Connexion et son Hôpital pour la Faune Sauvage vous accueilleront sur deux moments de RV publics toujours pleins d’émotion.

JPEG - 33.7 ko
chevêche

Nous sommes toujours dans la préparation de cet évènement, avec des animations aux écoles, en temps scolaire et périscolaire, fabrication et pose d’une dizaine de nichoirs à chevêches et de pas moins cinq nichoirs à effraies, tout cela pour qu’elles trouvent le territoire si bien qu’elles y restent.

Rien de simple pour qu’elles s’installent à nouveau dans cette vallée magnifique qui travaille au bien vivre ensemble, les uns avec les autres.

Nous travaillons à des documents enfants - jeunes (issus de nos amis du Grefa à Madrid). Ici un 1er que vous pouvez télécharger :

PDF - 2.5 Mo
carnet pédagogique lutte naturelle contre les rongeurs (Goupil Connexion - ©Grefa 2017)

Ainsi qu’à un document qui fait sens de plus de 20 ans d’actions chouettes à Goutil Connexion dans notre territoire des Causses - Cévennes - Garrigues.

JPEG - 237.5 ko
PLAQUETTE CHOUETTE 1
JPEG - 245.3 ko
PLAQUETTE CHOUETTE 2
JPEG - 290.2 ko
PLAQUETTE CHOUETTE 3
JPEG - 234.9 ko
PLAQUETTE CHOUETTE 4

VOICI NOTRE RV LASALLOIS du 1er DÉCEMBRE 2017 :

Vendredi 1 décembre, RV À 19 H 30 au TEMPLE de LASALLE (non chauffé) pour la remise en liberté de cinq chouettes chevêches et d’une chouette hulotte, après là aussi un petit diaporama pour expliquer l’opération : "les chouettes reviennent, soyez prêts !".

Les cinq chouettes effraies des clochers aux bons soins des éleveurs attentifs de Soudorgues, et de tout le village, où nous les avons remis le 24 novembre dernier vont pouvoir décider seules d’un coup d’ailes et préférer Lasalle et ses grands greniers vides, ses souris et campagnols pleins les champs et jardins.

Préparez vos maisons, pensez à elles... ces dames de cœur pour leur grand retour en Cévennes, une fois que les humains s’apaiseront et s’accorderont un peu pour lui faire place au village et dans les fermes, près des maisons, des écoles et rangeront définitivement les morts à tout et tous ces pesticides qui nous veulent rien de bon.

Symbole de la sagesse, elle, la chouette chevêche a aussi lié son destin à celui de l’homme et de l’agriculture. C’est la plus familière des chouettes et la fidèle alliée des agriculteurs, comme l’effraie, pour qui elles sont d’actifs protecteurs des récoltes. Ce sont d’infatigables limitateurs sympathiques, efficaces, gratuits et... écologiques des divers "ravageurs ou indésirables parfois des champs et fermes"}

comme les micro-mammifères, mulots, souris, taupes, campagnols etc...

Ce petit rapace nocturne, aux yeux d’or et à la bouille ronde, affectionne les milieux ouverts, cultivés, ou patûrés pour s’y nourrir d’insectes et les vieux murs et vieux arbres pour y nicher.

La destruction de leurs habitats, l’utilisation intensive de produits toxiques de traitements y compris domestiques, l’abattage des vieux arbres, la fermeture des clochers, granges, des lieux propices pour nicher et se reposer la diminution de leurs proies et l’augmentation du trafic routier font de nombreuses victimes.

Elles peuvent aussi se noyer dans les réservoirs d’eau non équipés de système anti noyade, s’introduire dans les cheminées non grillagées dans lesquelles elles se font piéger, car à la recherche des cavités pour nicher. L’utilisation des pesticides, morts aux rats et autres produits chimiques de traitement ont largement contribué à sa disparition.

Les dangers sont multiples et font que ces chouettes, encore communes il y a 50 ans, sont aujourd’hui menacées. Il nous faut tous changer et agir.

Depuis un demi siècle, les populations de chouettes chevêches comme effraies sont en très forte régression. Leur population européenne est en voie d’effondrement.

Pour en savoir plus sur ces chouettes en danger en garrigues, allez sur ce lien

Vous l’aurez compris, cette soirée au temple de Lasalle, qui suivra une après midi de sensibilisation avec les 120 enfants du village, soirée à laquelle nous vous invitons, ont pour but d’agrandir plus encore le cercle d’humains bienveillants décidés d’aider et d’agir pour cette petite chouette, en défendant la qualité de son cadre de vie, en rendant sa vie possible…

Chacun peut et doit agir pour la nature. C’est l’affaire de tous.
Une invitation aussi à rencontrer des lieux magiques habités par des hommes et des femmes qui y vivent, tout en prenant soin d’elles.

Venez les rencontrez, elles vous apprivoisent en un regard... Et ne vous lâcheront plus, pour le reste de votre vie, ces si discrètes voisines de votre lotissement, vos écoles et vos habitations.

Prenez soin d’elles, prenez soin de vous et de nous tous.

Tant de gestes chouettes à adopter sans modération... Les enfants et les chouettes vous remercient d’avance !
JPEG - 557.7 ko
Arrêtons les pesticides p1
JPEG - 661.8 ko
Arrêtons les pesticides p2

30 ans d’actions auprès des agriculteurs...
Un travail avec St Bauzille de Putois, Notre Dame de Londres, une 1ère édition des Nocturnes de Goupil en 2014,, en 2015, 2016 et pour cette quatrième année, une spéciale Cévenole dans la vallée de la Salendrinque, le val d’Émeraude entre Soudorgues et Lasalle.
Accueillis par une sacrée chouette équipe locale.

Au plaisir.

N’hésitez pas à cliquez et vous perdre sur ces liens hyperactifs !...