À la recherche du lagon perdu sur la Séranne avec le CPN

À la recherche du lagon perdu sur la Séranne avec le CPN

En pleine COP 21 conférence sur le climat, qu’il était doux de savoir que la mer était montée d’au moins plus de 1000 mètres par rapport au niveau actuel... Le plus sûr était d’en découvrir les traces laissées par ces mers Miocènes et Pliocènes, avec dents de requin et récifs coralliens... Suivez les petits explorateurs en décembre 2015 !


Et pour commencer, il faut remonter l’horloge du temps.
4,5 milliards d’années le big bang (du moins ce qu’on en comprend en 2015)
... à aujourd’hui !

JPEG - 1.1 Mo

Les enfants vous raconteront comment en comptant les pas, nous étions, à la fois partis de la création de l’Univers à leur propre découverte des cailloux faits de récifs coralliens. Sous leurs pieds et de leurs yeux vus !

Pour commencer à s’aventurer, rien de moins qu’une bonne carte

JPEG - 480.8 ko
carte géologique LR

Puis, laissons-nous conter les mers d’avant d’avant le temps de Palavas les Flots et de la Grande Motte, si loin de nos pieds sur la Séranne.

JPEG - 492.7 ko
Géol LR mers p 74

et des lieux où nageaient requins, ichtyosaures, au dessus des lagons tranquilles.

PNG - 328.3 ko
Geol Hérault p25
JPEG - 151.4 ko
Géol LR récif vieux de 145 millions d années

 lagon et récif de la Séranne JCB Géologie Hérault 99 EE {PNG}
 Séranne suite JCB Géologie Hérault 99 EE {PNG}

à s’y croire tant qu’on en a cherché les dents de toutes ces bêtes disparus du temps ou de l’espace languedocien !

 Tigre dents de sabre etc JCB Géologie Hérault 99 EE {PNG}

Puis, d’un côté très pratique et ludique nous avons continué de mieux comprendre tous ces cailloux, mais aussi à quoi ils nous servaient !

PNG - 487.6 ko
géologie paysage et utilité JCB Géologie Hérault 99 EE

Avant il y a très longtemps (sur les magnifiques calcaires lithographiques sur le revers de la mer franche, aux eaux tranquilles, et qui ont été exploités à Gorniès et Beauquiniès, jusqu’à l’arrivée de nos imprimantes modernes...)

JPEG

ou aujourd’hui comme sur la carrière de Brissac qui utilise toujours un calcaire très dur (kidmerridjien) excellent pour la construction - route - béton etc -

Comme quoi, les animaux sont partout et continuent de nous servir ! Grâce à leurs coquilles et leurs morts par milliards... nous en sommes à nous baigner l’été dans l’Hérault tout en construisant nos maisons, nos lignes à GV, etc.

Comment pouvoir penser s’en passer ?
En voici des images de cette sortie nature du coin de chez nous : la Séranne !
Merci à vous tous, à Fanny, Marie-Thé, à Peggy pour les chauves souris en pâte d’amande, et à ceux que je ne nommerai pas pour ne pas en oublier.











Merci à Luc David, Jean-Claude Bousquet et toute l’équipe des géologues des Écologistes de l’Euzières pour nous permettre d’utiliser et vous faire partager leurs connaissances.
Nous recommandons fortement de consulter et de vous offrir leurs très bons ouvrages sur la géologie de l’Hérault et du Languedoc. Du bonheur qui ne vieillit jamais !