Baguage du jeune vautour percnoptère de l'Hérault né en 2010

Baguage du jeune vautour percnoptère de l’Hérault né en 2010

2010, année de la biodiversité...
L’aventure percnoptère dans l’Hérault continue.

Le même couple - suivi par nous depuis 2005 - est revenu cette année comme chaque année sur son site de nidification, le seul aujourd’hui dans le département de l’Hérault.

La femelle est née en 2000 dans le Lubéron (84) et baguée - c’est pour cela qu’on connait un bout de son histoire - en juillet 2000 avec une sœur, qui elle a été trouvée morte empoisonnée en 2004 dans le Trièves (38).

Cette jeune femelle est arrivée dans l’Hérault en 2005 et depuis, elle est en couple stable avec le même mâle, non bagué lui, mais reconnaissable depuis les 6 ans que nous les suivons.

2010 : arrivée du mâle le 15 mars, puis de la femelle autour du 17.
Et avec le printemps froid et venteux que nous avons eu les accouplements n’ont été observés que tout début avril.

Ponte autour du 10 - 11 avril et éclosion autour du 22 - 24 mai.

Le seul jeune bien en forme a été bagué le 22 juillet dernier. Nous avons longtemps espéré 2 jeunes, comme pour 2009... Les parents nourrissaient très longtemps, dans deux endroits différents. Bizzare.

Un jeune très costaud qui pesait 1,100 Kg a été mesuré, bagué à la fois Muséum et bague Darvic pour pouvoir l’identifier de loin à l’avenir.

JPEG - 298.3 ko
JPEG - 195.5 ko
JPEG - 336.5 ko
JPEG - 167 ko
JPEG - 36.5 ko
JPEG - 33 ko
JPEG - 32.7 ko
JPEG - 34.8 ko
JPEG - 58.2 ko
JPEG - 51.7 ko
JPEG - 40.9 ko
JPEG - 38.1 ko
JPEG - 34.5 ko
JPEG - 52.8 ko
JPEG - 301.6 ko
JPEG - 302.3 ko

En 2009, un des deux jeunes nés avait été repéré à Gibraltar le 21 septembre, soit trois semaines après avoir quitté sa falaise natale...
Juste avant de traverser la Méditerranée et rejoindre l’Afrique subsaharienne où les vautours percnoptères passent l’hiver.

Voici un peu de leur histoire avec photos :

Il y a là aussi le site de Pascual Lopez Lopez qui continue des recherches de suivi satellite sur les rapaces méditerranéens, comme le percnoptère (Alimoche en espagnol ou Egyptian vulture en anglais)... Bons voyages !

Citoyens du monde qu’ils nous apprennent à être ces oiseaux qui ne connaissent pas de frontières.

Bon été.