Famille recomposée de quatre jeunes blaireaux en pleine forme sortant de l'HFS cherche blaireautière vide dans un paradis naturel pour retrouver au plus vite la liberté

Famille recomposée de quatre jeunes blaireaux en pleine forme sortant de l’HFS cherche blaireautière vide dans un paradis naturel pour retrouver au plus vite la liberté

«  Ni aujourd’hui, ni plus tard  », les quatre blaireaux, soignés par l’Hôpital de la Faune Sauvage (*), ne recouvreront la liberté au mas de Suède de Frontignan.
Cette annonce, malencontreusement donnée en page “Nature & Sciences” du 1er juin, a visiblement provoqué l’indignation de ceux qui veulent éradiquer les mal-aimés de la biodiversité. Qu’ils se rassurent donc et laissent en paix le propriétaire du domaine.
Auquel Midi-Libre et Goupil Connexion présentent leurs excuses pour tous les désagréments provoqués.

* Il s’agit d’une jeune femelle adulte trouvée mourante le 29 mars 19 accidentée sur une route au Mas Molène (30) avec une hémorragie abdominale, qui en urgence a été sauvée par une transfusion sanguine grâce à du sang de chien (250 ml de sang frais d’un gentil Am Staf nommé Morito, amené par une jeune volontaire en service civique de l’association, donneur de globules rouges…), et avec des fractures de la mâchoire et d’une patte, qui ont été traitées à l’HFS, complètement réparée deux mois après son admission.
Mais qui, fait remarquable pour cette jeune femelle plutôt assez ’’douce’’ avec les soigneurs et les vétérinaires depuis le début : elle a su, une fois remise, contrairement à toutes les idées reçues et observées dans les centres de soins jusqu’à présent, « adopter » 3 jeunes blaireautins arrivés de 3 endroits différents, tous trois orphelins... Eux qui sans parents avaient l’avenir plus compliqué, car c’est tellement plus facile et simple de vivre en fratrie et d’être élevé en famille blaireau quand on est un blaireau, avec une adulte expérimentée de plus qui va leur montrer le chemin d’une vie à explorer.
Grande chance pour eux tous déjà d’en être arrivés là en ce 2 juin 2019...

Et maintenant, quel avenir pour eux  ?

Pour cette famille recomposée qui étonne les scientifiques, l’association Goupil Connexion cherche un espace assez loin des hommes et des routes, si possible un vallon humide... un paradis pour la biodiversité européenne extraordinaire dont nous avons tous à prendre soin.

Marre de devoir toujours tout faire en catimini pour tous ces animaux unilatéralement et sans aucun procès équitable encore et toujours jugés nuisibles par des nuls.

L’appel est lancé.

Merci pour eux, qui ont, comme nous tous, droit à une vie paisible.

C.-S. FOL Journaliste à Midi Libre,
et l’équipe de Goupil Connexion au chevet déjà de près 900 animaux sauvages depuis le début de l’année.

Venez en soutien, venez en bénévole...
L’été est démarré, des animaux arrivent de partout, l’équipe des permanents de tous âges de cet été vous attendent pour vous faire partager une expérience inoubliable.

Besoin de mains aux multiples talents et d’énergies généreuses jusqu’à la fin août.
Merci :)


... Si vous hésitiez encore à protéger les blaireaux... "y en a trop, ils détruisent tout etc"
prenez 5 mn pour en savoir plus...
2019, c’est le moment pour tous de sortir de l’ignorance.

Essayez la bienveillance et la non violence, ça va nous porter chance, à vous, à eux et à tous les enfants du monde qui n’en peuvent plus de naître dans tant de violences d’un autre temps. Et de subir toutes ces agressions.

C’est sûrement le moment d’apprendre à parler Blaireaux !

Ici le site de référence français de notre amie Virginie Boyaval..

Là, l’actualité sur l’ASPAS… et ce terrorisme si français encore infligé aux blaireaux.

et aussi le triste sort qui leur est réservé en Angleterre où des milliers de blaireaux sont encore tués volontairement pour "soit-disant" éradiquer la tuberculose bovine
alors qu’ils ne sont pas en cause...
C’est comme les Bouquetins du Bargy actuellement tués "cause de Brucellose" (cherchez donc l’actualité là dessus et aussi, ici, sur le site de Goupil)…

Ils ne sont que des BOUCS EMISSAIRES, si facilement choisis, ... car les animaux ne parlent pas notre langue, n’ont pas voix au chapitre.

Ici un article du Monde

ou ici,
ou encore là...

Que votre été soit doux et chaud et que vous sachiez en partager la saveur avec tous ceux que vous croiserez, humains comme non humains.

Penser à l’autre que soi, c’est passer à l’autre, c’est devenir tout cela.
Et c’est notre magnifique et extraordinaire seule aventure humaine qui progresse jour après jour.
Merci de ne pas les oublier tous ces autres que nous qui ne parlent pas notre langue, tous des compagnons de notre belle route commune, irremplaçables...

Devront- ils vivre dans des cages, dans des zoos, dans des camps de réfugiés, de délocalisés, protégés de la folie humaine... le temps que l’Homo Sapiens devienne sage partout où il met les pieds et les mains... ?

À vous aussi d’agir.

Nous on fait tout ce que l’on peut !
Et on peut beaucoup à plusieurs si on s’y met.
Merci.

JPEG - 74.6 ko
à son arrivée... la femelle bien mal en point
JPEG - 70.3 ko
à son arrivée... la femelle bien mal en point
JPEG - 82.3 ko
à son arrivée, femelle polytraumatisée sous perfusion et chaleur
JPEG - 232 ko
femelle sous transfusion
JPEG - 214.3 ko
femelle en transfusion de sang de chien (sans rouge dans le tuyau) qui lui a permis de sortir de son hémorragie abdominale
JPEG - 311.7 ko
le 1er bébé blaireau orphelin trouvé mourant dans le Gard... dans sa 1ère famille d’accueil (biberons et maternage)
PNG - 416.4 ko
Premiers contacts nocturnes (sous haute surveillance) entre la femelle (à D) et deux jeunes occupés à leurs affaires... Aucune agression de l’adulte sur les jeunes.
JPEG - 100.7 ko
dans la cage, en attendant désormais la liberté, un jeune le nez dans le ventre de la femelle qui s’inquiète du photographe... Bonheur retrouvé pour tous, mais en cage encore :)
JPEG - 91.3 ko
dans la cage de l’HFS, en attendant désormais la liberté, un jeune le nez dans le ventre de la femelle qui s’inquiète du photographe... Bonheur retrouvé pour tous, mais en cage encore :)