Faucon pèlerin remis en liberté le 6 décembre 2009

Faucon pèlerin remis en liberté le 6 décembre 2009

Le réseau bénévole de soins à la faune sauvage qui existe depuis plus d’un an entre le Gard et la zone des Garrigues de Ganges - Brissac
a relâché un jeune faucon pèlerin mâle, amené de Bessèges (30) avec une fracture de l’aile (par choc - collision) fin septembre.
Parfaitement rétabli, après un mois en grande volière de réhabilitation au vol, bagué il ne demandait plus qu’à retrouver sa vie d’oiseau libre en pleine santé.

Allez sur la page du reportage complet du relâché.

Le relâché étant toujours un moment important pour sensibiliser le public à la beauté et à la fragilité de la biodiversité locale ainsi qu’aux gestes quotidiens à avoir tous pour que la planète se porte bien, nous nous sommes retrouvés près de 80 personnes ce matin-là à MONTOULIEU ; avec une équipe de la télé régionale, qu’on remercie grandement pour le reportage passé en entrée des infos du soir ! Prime time pour le faucon...

Beaucoup d’émotions, beaucoup de choses à dire et à voir :

JPEG - 123.8 ko

Roland Dallard du Groupe Rapaces Sud a parlé de la situation actuelle de l’espèce qui avait failli disparaître dans les années 1950 - 60. Le Cogard était bien représenté avec son président, le CPN de Brissac et les enfants du coin, n’en parlons pas...

Jacqueline Bizet du Cogard, qui fait un grand travail d’acheminement d’oiseaux blessés entre les découvreurs et les centres de soins capables de traiter les cas avait amené un Hibou Moyen Duc trouvé la veille à Pujaut dans le Gard.

JPEG - 81.5 ko
l’hibou Moyen Duc de Pujaut (30)

Multifracturé, il devait être euthanasié en début d’après midi, une fois le diagnostic de destruction par tir de ce petit et magnifique rapace nocturne...

Tous n’ont pas la chance de revoler comme ce jeune pèlerin mâle reparti bagué et en pleine forme pour 13 ans au moins de vie riche...
Et c’est Jacqueline Bizet qui l’avait amené en mauvais état qui lui a redonné la liberté.

Après le relâché, nous avons parlé de l’aventure et des projets en cours du centre de soins faune sauvage Cévennes Garrigues de Ganges - Brissac et du réseau d’accueil de la faune sauvage blessée, entre Pont de Gau (13) Nimes, Cogard, PNC.
Mais avant de repartir nous avons "plongé" dans l’univers du pèlerin, avec petit film sur la vie du faucon pèlerin. Nous ne pourrons plus voir une falaise comme avant. Pleine de vies !
Puis quelques proches de l’association et du projet sont venus jusqu’à Ganges visiter le centre de soins en fonction (avec 3 buses variables opérées, 4 faucons crécerelles et un épervier d’Europe en soins... à bientôt remettre en liberté une fois leur réhabilitation au vol effective...)

Conscients des limites actuelles de l’exercice et animés par une forte volonté et engagement citoyende faire aboutir pour 2010 des installations de qualité pour les oiseaux (et faune sauvage) blessés en Nord Hérault, en lien avec les autres structures d’accueil, encore fragiles en Languedoc Roussillon, nous agissons au quotidien.
Pour nos jeunes générations d’humains comme d’oiseaux, la question ne se pose pas.
2010 n’est elle pas l’année internationale de la Biodiversité ?

C’est le moment d’avancer ensemble ici en garrigues, comme partout ailleurs.

La vallée de Montoulieu entre Gard et Hérault est une destination toute trouvée pour les oiseaux qui n’ont pas de frontières.

Pour en savoir plus sur le rapace le plus rapide du monde (on parle de 300... voire 400 Km/h pour les piqués !... sans casque et ce qui explique certaines fractures à l’arrivée parfois sur de jeunes faucons inexpérimentés...)
3 liens bien référencés :wikipedia * la LPO * et RJ Monneret, le "père de tous les pèlerinologues"...

Merci à tous ceux qui auront permis la réussite de cette aventure qui ne fait que commencer
Et ils sont nombreux... et à bientôt