Jeunes crécerelle, athena et scops remis en forme et relâchés cet été 2009

Jeunes crécerelle, athena et scops remis en forme et relâchés cet été 2009

Cela commence à être bientôt ... de la routine ou presque !

Mais bon, toujours du bonheur : il y a eu un jeune faucon crécerelle né à Corconne (30) tombé trop tôt oublié des parents qui nichent chaque année sous les gênoises d’une maison de village de gens très sympas (sophie et patrice). Ils l’ont trouvé le 26 juin au sol dans leur cour avec plein de duvet sur les escaliers pas loin des chats, les parents partis derrière les autres jeunes de la nichée.

JPEG - 327.7 ko
bébé faucon du 26 juin tombé trop tôt

Après une tentative de le remettre au taquet, au contact des ses parents - s’ils avaient voulu revenir - nous l’avons récupéré 48 H plus tard quand on a vu qu’il était seul désormais pour avancer dans la vie.

En pleine forme depuis sa récupération, en volière du centre de soins avec un autre crécerelle, il a appris très vite à voler très bien et à manger, ne cherchant plus que la liberté. C’est donc le 19.07.09 qu’il ( elle plus exactement, car c’est une jeune femelle d’après ses plumes et poids ) a été relâché au mazet de lisette à Brissac.

JPEG - 178.7 ko
crécerelle presque libre

Baguée juste avant sa liberté dans le vaste monde où il trouvera son chemin de faucon crécerelle mangeur de sauterelles, lézards et petits mulots. Et c’est Andréas, un jeune étudiant allemand rencontré quelques jours avant, engagé dans une démarche WWOOF à Blancardy auprès de petits ducs... (organisation mondiale de stagiaires agricoles dans l’agriculture bio) qui l’a relâchée.

JPEG - 509.1 ko
Et... elle vole !

Elle vole !

Si vous le voyez ce petit faucon passer faire le saint esprit un jour d’automne, saluez sa prestance et son efficacité de limitateur de mulots.

Puis, le 27 juillet, c’est une jeune chevêche d’athena blessée et réparée - en provenance du Gard qui est repartie des mains de Prudence renforcer le noyau de chevêches (rares, bien trop rares de par chez nous) du bassin de Londres. Sur les vignes bio de Patrick Maurel, au pied des falaises du Pic Saint Loup, face Nord... Un paradis !

JPEG - 103.8 ko
chevêche d’athéna et hibou petit duc scops
JPEG - 41 ko
grand rhinolophe
JPEG - 93.6 ko
chouette aux yeux d’or..., vous avez saisi ?
JPEG - 139.7 ko
avant la mise en mains par Prudence
JPEG - 98.5 ko
athena noctua dans les starting blocks...
JPEG - 121.4 ko
attention, prêtes...
JPEG - 100.5 ko
prête ?...
JPEG - 101.7 ko
partez !
JPEG - 97.3 ko
ça y est, la liberté sous le Pic Saint Loup, du bonheur !
JPEG - 126.1 ko
Partie en garrigue... ça y est ! juillet 2009 nord montpelliérais
JPEG - 232.6 ko
préparation du nichoir spécial chevêches installés avec Patrick dans ses vignes
JPEG - 212.3 ko
Au travail dans le chêne près de la vigne bio - bien soignée...
JPEG - 181 ko
Happy...
JPEG - 279.5 ko
Le chêne et son nichoir nouvellement en place
JPEG - 203.2 ko
Les 2 générations présentes à ce relâcher de chevêche 2009 !

Un certain nombre de petits ducs scops "tombés" des airs orphelins de fait depuis cette mi juillet sont en phase de réhabilitation et seront remis en liberté début août...

JPEG - 479.6 ko
petit petit duc dans une grosse main...

Affaire faite avec un public motivé ce 16 août à la tombée de la nuit au dessus du Château de Brissac, sur le grand pré de Nicouleau. Enfants du CPN et d’ailleurs, parents, amis, Mme la châtelaine et voisine, Mr le maire du village et un adjoint, des rencontrés par hasard, et voilà le départ vers la vraie vie de 5 jeunes scops sortis trop tôt et trop loin de la vue des parents, qui ont été soignés, gavés, puis mis en volière du centre de soins ensemble avant d’être relâchés pour qu’il retrouvent leurs chemins semés d’insectes nocturnes direction sud Sahel.
Bagués Museum, nous aurons donc peut-être un jour de leurs nouvelles.
Un seul plus jeune encore, et mal volant est reparti en volière de remise en forme avant le grand saut vers la liberté...