Les 3 relâchés d'Hiboux Grands Ducs

Les 3 relâchés d’Hiboux Grands Ducs

Trois lieux :

- le premier était à St Jean de Buèges le 31 janvier.
Le maire, l’école primaire du village y étaient, beaucoup de gens du village et nous aussi nombreux de l’association qui porte et développe l’Hôpital Faune Sauvage Cévennes Garrigues.

Christian Petty, naturaliste expert au village a pu parler de la disparition du dernier grand duc des falaises de St Jean, il y a 5 à 6 ans, trouvé mort sous une ligne électrique. Il nous a présenté les différents problèmes liés aux lignes électriques... collision avec fils la nuit ou électrocution lorsque ce super-prédateur de la nuit se perche sur un poteau comme affût de chasse... Poteaux non protégés... - et que ce serait simple - qui ont dans certains coins remplacé les arbres.

Nous serons tous un peu responsables de la bonne santé à venir des grands ducs de St Jean... attendus par la cinquantaine d’enfants trop contents de voir de si près et pour la première fois, un prince de la nuit ! Princesse, dans son cas...

Nous avons tout d’abord relâché un épervier mâle, rescapé d’un tir illégal cet hiver, et sous le château et le Tracastel au début des gorges de la Buèges, la jeune femelle Grand Duc, née ce printemps 2011 à Puissalicon, s’est envolée.
Nous sommes restés longtemps pour voir ce qu’elle devenait dans son nouvel environnement, malgré le froid... La Lune et Jupiter étaient là...

À elle de faire sa vie désormais près d’un village qui a appris à l’aimer.

"Apprivoise-moi dit le ..."

JPEG - 292.8 ko
la jeune de St Jean, née à Puissalicon ce printemps 2011
JPEG - 359.8 ko
la jeune de St Jean avant son départ

Pour comprendre pourquoi elle était en réhabilitation, voicison incroyable histoire qui a fait que vous avez pu croiser ses grands yeux oranges.

Et pour visionner le reportage de François Ledru des relâchés de St Jean de Buèges.
Les photos sans le froid piquant de cette fin de journée !

JPEG - 552.9 ko
les 3 Bubo Bubo en volière avant leur liberté (photo F Ledru)

Les trois grands ducs en volière, dans l’attente de leur relâché fin janvier

Voici le reportage fait dans le Midi Libre du 2.2.12 sur St Jean de Buèges.
l'info en première page du relâché de St Jean - article ML

JPEG - 609.4 ko
l’article complet du Midi Libre du 2.2.12 sur Relâché St Jean B

-  l’autre relâché public a été le 5.02 sur Servian - Puissalicon, chez Mr et Mme Bourrely, découvreurs le 6 juin 2011 de la femelle tirée très amochée et de son jeune.

JPEG - 105.4 ko
La "Grande-duchesse" repartie à Puissalicon

C’est sur leur propriété privée viticole, où depuis peu le mâle territorial chantait.
La femelle a été relâchée seule pour qu’elle retrouve son mâle et son site d’origine, car dans cette espèce les oiseaux sont territoriaux et unis pour la vie... Normalement... Si la chance continue de lui sourire !

JPEG - 205.5 ko
Photo du relâché (ML Béziers)

Pour ceux que le sang ne désespère pas, voici en lien le reportage complet de l’opération de notre "grande duchesse" : c’était le 10 juin dernier, elle n’aurait jamais dû revoler... mais une si belle chaîne de solidarité a grandi, grandi si vite autour d’elle et de son jeune poussin si malingre... que tout cela lui a donné une énergie impressionnante pour s’en sortir.

Observez son regard quand elle est blessée, quand elle se réveille... quand elle va mieux...
Celui de son gros poussin apeuré, sans défense... qui progressivement s’est remis si bien à ses côtés qu’elle est déjà depuis le 31.1 sur les falaises à voler libre vers d’autres grands ducs.

Tellement d’oiseaux plus petits, plus faibles, plus désespérés lâchent avant même de se dire qu’une vie pleine de souffrances vaut la peine de continuer.

Et voici le reportage photo des 2 relâchés du 5.2 de François, qui émotion aidant... a, une fois n’est pas coutume, des photos floues de la Grande Duchesse de Puissalicon !...
Et oui, elle nous a largement occupé l’esprit depuis cet été.

Et elle est bien partie. Nous avons voulu la laisser décider de partir quand elle le voulait et de ne pas la prendre en mains : les humains avaient déjà beaucoup abusé de sa patience et de son temps.

JPEG - 226.1 ko
la grande duchesse avant de décoller ce 5.2.12

Elle nous a regardés tous, et Astrid et Charlotte, ses jeunes découvreuses de l’été... puis s’est retourné vers l’Ouest, et s’est envolée, un peu en vrac et décoiffée... pour aller se cantonner pour le soir venant sur un pin en contrebas.
Tranquille et libre, enfin, face aux vignes et au village de Puissalicon où nous espérons tous que plus jamais personne ne viendra avec de sales intentions.

JPEG - 278.7 ko
elle a vraiment surpris François sûrement ému comme nous tous de la voir nous quitter pour sa vraie vie de grand duc

Toute la famille Bourrely ainsi que les voisins et amis qui étaient venus ce soir si froid de février l’accompagner pour ses retrouvailles sont là désormais pour y veiller, ainsi qu’à son mâle.

JPEG - 202.3 ko
à bientôt duchesse !

Laurent Rétière et Charles son collègue de l’ONCFS étaient aussi présents pour parler de la protection totale dont bénéficient ces grands rapaces et du rôle bénéfique qu’ils exercent sur la biodiversité par leur rôle de super prédateur, en particulier sur la santé des populations de lapins, la limitation des rongeurs, des pigeons et celles des corvidés (pies et corbeaux). La biodiversité est utile, même et surtout aux hommes... qu’on se le dise tous et qu’on le répète la nuit, le jour, l’hiver, l’été, du fond des bois et des champs jusqu’en ville...

Il faisait si froid quand le soir est tombé que nous n’avons pas pu attendre au coin du bois les contacts entre le mâle local et cette grande duchesse de retour au pays... Nous y reviendrons.

Merci à tous de votre présence.

Et voici le bel article du Midi Libre de Béziers avec de belles photos de ce relâché en très bonne compagnie :

JPEG - 626.1 ko
journal ML Béziers du 7.2.12

- le troisième grand duc d’Europe ayant été relâché le même après midi en contrefort sud du Larzac, au Rocher des Vierges à St Saturnin de Lucian.

JPEG - 227.1 ko
la 3ème avant son relâché
JPEG - 519.8 ko
et juste après...

Une belle affaire que les grands ducs pour nous déjà dans notre petite association... Momo, un grand-duc adorable qui inspire les poètes en herbe ! Allez donc faire un tour en 2009... Les enfants grandissent et l’émerveillement persiste encore. Presque du Harry Potter de garrigues... Un acteur déjà célèbre...

Merci Momo et Philippe pour ces moments.