Les ateliers d'obs. du mazet au printemps

Les ateliers d’obs. du mazet au printemps

L’atelier « à la recherche des traces » (Catherine)

. exuvie de libellule
. crotte de lapin
. terrier de fourmi
. labourage de sanglier
. laine de brebis
. terrier avec toile d’araignée

L’atelier observation « orchidées » (avec Anaïs)

. Ophrys lutea (ophrys jaune)
. Ophrys scolopax (ophrys bécasse)
. Orchis simia (orchis singe)
. Aceras antropophorum (orchidée homme pendu)
et … des hybrides entre singe et homme pendu

L’atelier observation d’une fleur (avec Marie-Thé)

. Pétale (corolle)
. Sépales (calice)
. Réceptacle
. Pédoncule
. Anthères
. Filet
. Stigmate
. Style
. Ovule
. Ovaire
. Nectaire
. Goutte de nectar

L’atelier observation des gîtes à insectes (avec Marie-Pierre) :

. abeilles solitaires :
- Osmia cornuta avec des cellules remplies de pollen et cloison de terre
- Megachiles avec des cellules de pollen et des cloisons de feuilles malaxées
- Prédation par des fourmis (Crematogaster) de certaines cellules de pontes
avec déménagement complet des cellules, larves comprises.

. guêpes solitaires : 1 tube est occupé par des larves de guêpe (aux ailes fumées) qui a pondu au milieu de petites chenilles vertes un œuf avec cloison d’argile.

C’est le premier insecte qui a utilisé le nouveau gîte fabriqué mi-mars cette année. Très vite, huit jours à peine. La première larve est fin mai, prête à sortir, dès qu’il fera beau.

Les abeilles solitaires sont arrivées un peu plus tard, suivant l’arrivée des fleurs et de leur pollen : le pollen, "graines" mâles des fleurs riches en protéines et émises en grande quantité, plus que suffisante pour la reproduction des fleurs, pour le bonheur de tous.
Les abeilles domestiques, dites sociales, Apis mellifica, sont arrivées dans l’évolution un peu après, se socialisant pour "gérer" des richesses plus grandes : en particulier le nectar des fleurs (produites par les glandes à nectar) riche en sucres, etc… Ce qui fait le bonheur de la ruche, véritable ville d’insectes et celle des hommes qui les élèvent depuis très longtemps.

D’autres animaux sont friands de miel et d’abeilles : l’ours, l’indicateur en Afrique, les Bondrées apivores, le Guêpier d’Europe,……