Les oiseaux du printemps au mazet

Les oiseaux du printemps au mazet

Hippolaïs polyglotte, Rossignol philomèle, Fauvette mélanocéphale, Fauvette orphée, Pie-Grièche à tête rousse, Guêpier d’Europe, Grimpereau des jardins, Huppe fasciée, Coucou gris, Tourterelle des bois, Bondrée apivore, Corneille noire sans parler des pinsons, mésanges, verdiers bien connus au mazet.

Le changement est aussi impressionnant côté oiseaux : les hivernants sont repartis et les rossignols ont repris leurs quartiers d’été au mazet dans un concert ininterrompu.
Françoise nous a expliqué que ceux qui chantaient dans la journée étaient des mâles non appariés encore et que les femelles arrivaient encore d’Afrique ces jours.

Les autres ne chantent plus que la nuit et quand les oisillons seront nés, les mâles arrêteront de chanter pour être très discrets et ne pas se faire repérer par les prédateurs.

Un grand nombre d’Hypolaïs ; Robert et Françoise les ont observés début avril encore au Ghana, là où ils travaillaient cet hiver. Ce sont ces oiseaux qui ont voyagé depuis la mi-avril et qui rendent si joyeuse et chantante l’ambiance du mazet ces jours.

JPEG - 41.1 ko
Chantier ornithologie de terrain au mazet

Et tant d’autres que nous avons essayé d’apprendre à reconnaître, par la forme, par le chant… Que c’est dur.

Bon mais l’alouette lulu, ça je crois que c’est OK maintenant : "lu, lu, lu lu, lu, lu, lu, …………" dit-elle tout en montant vers le soleil.