Les relâchés des animaux après soins à l'Hôpital pour la Faune Sauvage Garrigues Cévennes

Les relâchés des animaux après soins à l’Hôpital pour la Faune Sauvage Garrigues Cévennes

LE PREMIER RELÂCHÉ 2014 D’ANIMAUX SOIGNES À L’HÔPITAL FAUNE SAUVAGE A EU LIEU le 22 FEVRIER 2014 AU SCAMANDRE DANS LE GARD

Pour voir des images de ces moments magnifiques, voici le lien des photos de François Ledru.

D’autres photos suivent.

JPEG - 14.2 ko
Buse relâchée au Scamandre
JPEG - 26.9 ko
relâché de l’aigle botté par la découvreuse Eliette aidée des 3 jeunes volontaires en Service Civique de l’Hôpital Faune Sauvage
JPEG - 25.7 ko
Vue de la foule venue accompagner le relâché des oiseaux
JPEG - 134.9 ko
Léa avec une buse au relâché, avec à ses côtés un agent de l’ONCFS du Gard.

Ce 22 février donc, nous avons remis en liberté le bel aigle botté, criblé de plombs, arrivé à l’hôpital faune sauvage depuis le Gard, le dimanche 1er décembre 2013. Opéré, soigné, alimenté pendant ces 3 mois, puis placé en volière de réhabilitation afin qu’il puisse se remuscler pour partir dans les meilleures conditions.
Plusieurs buses, arrivées après "choc véhicule" ou pour cause de maladie ont connu les mêmes conditions d’accueil et de soins.

Si le tir sur un oiseau ou le choc d’un animal par un véhicule ne prennent qu’une seconde, le chemin vers la remise en liberté demande des personnes attentives, volontaires et engagées pour transporter ces animaux jusqu’à l’hôpital faune sauvage, une grande compétence médicale et le plus souvent des opérations chirurgicales, des mois d’attention, de soins, de gavage à la main pour ceux qui ne mangent pas seuls, des locaux adaptés, des gens attentifs et engagés et des finances pour arriver à rendre la liberté à ces animaux.

Un animal sur deux pourra retrouver une vie libre... pour combien de temps ?

Ce relâché, en proximité d’un lieu d’hivernage d’aigles bottés, est l’occasion d’accompagner ces oiseaux vers la liberté qu’ils n’auraient jamais dû quitter.

Il a eu lieu en collaboration avec la Fédération Régionale des Chasseurs du Languedoc-Roussillon et de l’Oncfs du Gard que nous impliquons dans ce travail vers un plus grand respect collectif de notre biodiversité.

Tous les rapaces sont intégralement protégés, ce qui n’empêche pas encore des tirs illégaux : aigles bottés, chouette chevêche, buses, éperviers, faucons crécerelles... arrivent tirés et tentent d’être réhabilités, étant soignés à l’Hôpital pour la Faune Sauvage. Les dégâts sont importants et sont bien évidemment évitables et plus que recommendables pour les jeunes générations.
Les véhicules aussi sont dangereux pour les animaux.

Ci-dessous : des photos de l’aigle botté, de son arrivée à sa réhabilitation en grande volière. ainsi que d’une buse en réhabilitation.

JPEG - 144.9 ko
aigle botté plombé fin nov dans le gard
JPEG - 1007.9 ko
radio aigle botté plombé fin nov dans le gard

Pour en savoir plus sur ce magnifique oiseau migrateur.

et puis la fine et grande équipe 2014 des trois jeunes volontaires en Service Civique auprès de l’association et l’HFS…
Fanny, Léa et Nadia, de G à D. Que serions-nous sans elles ?

JPEG - 514.6 ko
Fanny, Léa et Nadia nos trois super mousquetaires pour l’Hôpital de la Faune Sauvage en 2014

Après quelques jours gris et humides, le soleil était au RV (et le vent…) à St Roman de Codières ce dimanche 29 décembre 2013 où nous avons
relâché deux buses variables (dont une très belle buse basque espagnole - baguée - qui avait tirée il y a un mois à Ginestous près de Ganges avec un jabot percé de part en part par un plomb et une fracture à l’aile par un autre, etc…), un épervier d’Europe et une chouette hulotte.

Voici des photos de notre buse basque arrivée si mal il y a un mois :

JPEG - 117.5 ko
buse basque plombée fin nov dans l’Hérault, prête à repartir
JPEG - 133.7 ko
buse basque plombée fin nov dans l’Hérault, à son arrivée

et lors de son opération :

JPEG - 133.1 ko
buse basque plombée fin nov dans l’Hérault, avec ses plaies perforantes du jabot (et pourries)
JPEG - 42.2 ko
JPEG - 34.5 ko
JPEG - 37.5 ko
JPEG - 37.2 ko

Les oiseaux sont impatients de partir maintenant qu’ils vont bien et puis la place va manquer dans les volières.... vu le nombre d’animaux qui rentrent ces jours (beaucoup d’accidents de bords de route).

Bonne chance à vous oiseaux du ciel, plus que deux mois d’hiver à essayer de passer entre les plombs encore bien trop présents sur des espèces non gibier mais aussi les voitures devenues très nombreuses… plus encore dangereuses.

Leur remise en liberté est toujours un moment très sympathique et d’autant plus dans ce lieu privilégié qui est une voie rapide pour les oiseaux en sommet des Cévennes, bien exposé et où nous sommes chaleureusement accueillis. Merci à Maïa, Benjamin, sa compagne et la toute petite Irène qui vient d’ouvrir les yeux sur le monde il y a à peine un mois.

L’épervier est parti plus vite que les photos…

Les deux buses n’ont pas demandé leurs restes

JPEG - 39.2 ko
JPEG - 71.7 ko
JPEG - 76.1 ko
JPEG - 126.8 ko

Et la chouette s’est fait admirée et a été relâché par Nadia, notre toute nouvelle recrue en service civique pour un an à Goupil.

JPEG - 61.4 ko
JPEG - 74.4 ko
JPEG - 55.4 ko
JPEG - 40.1 ko
JPEG - 121.2 ko

Bonheurs retrouvés.


JPEG - 85.5 ko
JPEG - 26.8 ko

La trop jolie chevêche d’Athéna tirée illégalement vers St Gilles du Gard fin novembre… est toujours très en forme, mais elle n’est pas encore débrochée… loin d’être prête à repartir dans le "Plus beau pays du monde, la France*"... même si elle vole et se perche très haut avec toutes ses broches osseuses.

JPEG - 40.8 ko
JPEG - 44.9 ko
JPEG - 42 ko
JPEG - 37.7 ko
JPEG - 35.6 ko
JPEG - 37.1 ko
JPEG - 42.1 ko
JPEG - 29.1 ko

C’est notre mascotte… elle a un moral d’acier, de plomb plus sûrement aujourd’hui… pour s’en sortir aussi bien.

Comme aussi le trop bel aigle botté qui lui aussi a été plombé en Camargue fin novembre.

JPEG - 144.9 ko
aigle botté plombé fin nov dans le gard
JPEG - 1007.9 ko
radio aigle botté plombé fin nov dans le gard
JPEG - 156.2 ko
aigle botté plombé fin nov dans le gard

Il est prêt à partir… c’est nous qui attendons un peu. Au moins que nous soyons quelques uns pour le raccompagner à la liberté, pour que ces gestes de bienveillances qui se développent partout de plus en plus deviennent essentiels, évidents pour la majorité. Un accident est si vite arrivé !

NB : on soigne ces jours un vieux Monsieur Blaireau qui se refait une santé au chaud…

JPEG - 547.3 ko
Un Mr blaireau bien mal en point (mordu par des chiens… ne pesant plus rien… 4,7 Kg…. se faisant une santé l’Hôpital des animaux

Arrivé mourant à 4,7 Kg après s’être fait attaqué par des chiens, il n’en croit pas ses yeux et son estomac… Confiture de fruits rouges, croquettes, pommes et autres gâteries... Chez Goupil Connexion, on a le Noël contagieux à tous les étages !

Bonnes fêtes de fin d’année à tous.
Que vos journées soient douces et généreuses.

et à très bientôt