Opération Caddie le 28 mars 2018 à Botanic et autres nouvelles du printemps à l'HFS

Opération Caddie le 28 mars 2018 à Botanic et autres nouvelles du printemps à l’HFS

En avant première de l’Infolettre du printemps 2018, un zoom sur l’opération journée caddie à Botanic, les actualités à l’Hôpital de la Faune Sauvage et une alerte sur les chocs souvent mortels des oiseaux sur les vitres.

JPEG - 439 ko

Cette triste histoire de cette si jolie cigogne femelle qui revenait sur ses sites de reproduction européens, comme chaque année depuis des milliers d’années, traversant juste son pays qui est le nôtre aussi, montre dans quels niveaux d’ignorance et d’arrogante violence persiste et agit encore une minorité de donneurs de mort au bout d’un fusil. Il en suffit d’un et c’est déjà de trop au 21ème siècle.

PNG - 111 ko
Nombre de couples reproducteurs de Cigognes blanches en Europe

Regardez cette carte européenne et le nombre de couples reproducteurs de Cigognes... elle n’était très certainement que de passage. Vu le peu de nombre qui se reproduit en France, elles ont fini par trouver notre pays invivable.
D’autant plus une honte de l’avoir confondu avec du gibier chassable, non mangeable évidemment... juste pour le plaisir d’un carton de voir tomber une cible vivante.

Passez au paint-ball, au biathlon, fléchettes ou au tir sur cible en salle, si vous êtes encore si addict à la performance. Laissez-les vivre. Si ce n’est pas pour vous, faites le pour les enfants de vos enfants. Merci.


Allez, place au printemps ensoleillé de tous les espoirs d’une espèce humaine qui donne l’exemple au reste du monde d’une vie apaisée, multiple et accueillante. On a encore du travail sur la planche pour arriver, mais on avance !

Rejoignez-nous, supportez toute les actions qui vont dans ce sens, et il y en a, partout dans le monde.

Ici chez nous, tout près de vous, n’oubliez pas :

OPÉRATION CADDIE du 28 MARS 2018

Le magasin BOTANIC de Clapiers nous accueille mercredi 28 mars 2018 toute la journée pour une « collecte » d’alimentation et différents produits nécessaires aux animaux soignés à l’Hôpital Faune Sauvage.
Réservez nous votre visite et venez nombreux afin de contribuer à la prise en charge de tous les animaux de la faune sauvage locale que nous recevons sans compter.

En 2017 ce fût : 401 martinets, 256 hérissons, 200 pigeons, 110 tourterelles, 90 petits ducs et hirondelles, 90 chauves-souris, 60 chouettes hulottes, lapins de garennes et buses variables, 40 écureuils... pour les plus nombreux !

"Botanic" nous accueille pour cette 1ère opération.
Ne boudez pas votre plaisir d’aider les animaux en soins !

QUELQUES ENTRÉES et SORTIES DE LA SEMAINE à l’Hôpital Faune Sauvage

PNG - 1 Mo
fouine goupil connexion

Une fouine tapée par une voiture. On ne sait pas pour la voiture, mais la fouine s’est remise et exprime sa vitalité. C’est le jour du printemps qu’elle a retrouvé la liberté, loin, très loin des voitures.

JPEG - 410.6 ko
milan noir

Un milan noir, tout juste rentré de migration africaine. Épuisé mais bien vivant, il est redevenu vite très tonique. La radiographie montrant les traces d’anciens tirs et fractures réparées. Bagué dans le sud de l’Espagne, il a retrouvé la liberté chez nous, tout près d’autres milans noirs, ce 20 mars 2018.

Ce même jour, deux autres buses (dont une tirée illégalement mais réparée cet hiver), deux éperviers, des pigeons sont repartis dans un vignoble bio et protecteur des animaux.

Bien moins de chance pour une autre buse arrivée tout récemment, mangeuse de rats et campagnols rappelons le, tirée -chasse fermée... - mais avec des plombs dans le crâne et des dégâts irréparables, qui a dû être euthanasiée. Et cinq animaux arrivés cette semaine du printemps 2018 qui ont été aussi radiographiés et soignés : tirés encore ! Des colombidés que personne ne mange...

Arrêtez le massacre ! Et trouvez d’autres loisirs que de donner la mort.

ALERTE CHOC VITRE OISEAUX

PNG - 630.8 ko

L’Hôpital Faune Sauvage reçoit en ce moment beaucoup d’oiseaux qui se tapent contre les vitres.
C’est un problème de très grande ampleur : selon diverses études, c’est au moins un oiseau mort par année et par bâtiment qu’il faut compter, probablement bien plus, car beaucoup de collisions passent inaperçues.
Le verre est une double source de danger :
• il est invisible,
• l’environnement s’y réfléchit :
• les arbres s’y reflètent et font illusion aux oiseaux.

PNG - 458.8 ko

DES SOLUTIONS EXISTENT, en voici quelques-unes
• l’utilisation de bandes autocollantes,
• des rideaux clairs, stores, moustiquaires..
• des décorations diverses, dessins à la peinture à doigt, décorations au spray,
• les motifs composés de lignes sont très efficaces.

Pour une réalisation pas chère cliquez ICI.

QUE FAIRE POUR UN OISEAU MALGRÉ TOUT ACCIDENTÉ ?

Un oiseau tapé est hébété et étendu à terre. Il respire difficilement. Mettez-le dans un carton avec trous d’aération et posez-le au calme, dans l’obscurité et au chaud. Dès que l’oiseau s’agite ou après 1 à 2 heures portez le carton à l’extérieur (pas d’expérimentation à l’intérieur !) et laissez l’oiseau prendre son envol.
S’il ne part pas, amenez-le à l’Hôpital Faune Sauvage.

CHACUN PEUT AGIR, POURQUOI PAS VOUS ?