Relâcher d'un héron à Laroque

Relâcher d’un héron à Laroque

Jeune femelle héron cendré en pleine forme, trouvée à LAROQUE (34) pendue par une aile sur l’Hérault face à Laroque depuis au moins le matin, elle a été secourue dans l’eau par David Décoret, puis acheminée à l’Hopital pour la Faune Sauvage de Ganges. Son état a nécessité une remise en forme de quelques jours avant de rejoindre sa nichée dans les peupliers tous proches.


Quelle que soit la cause de l’accident, il faut aborder un Héron cendré avec prudence, son bec pouvant être dangereux : il vise les yeux et peut infliger des blessures très graves. Pour cela, il faut lui saisir le cou, derrière la tête ou tenir le bec avec une main.

Malgré l’évidence qu’elle nichait et qu’il n’aurait pas fallu qu’elle ne s’éloigne trop longtemps de sa nichée (présence d’une plaque incubatrice qui permet de réchaucffer oeufs et poussins), elle avait, après son sauvetage, pour le moins l’aile un peu en vrac.
Elle n’a pas pu être relâchée sur le moment ni même dans les deux jours qui ont suivis son accident, car ne s’envolait pas (traumatisme sur l’épaule).

Après quelques jours dans une grande volière pour se refaire un peu de muscle, elle est repartie le 9 mai dernier et a aussitot repris le chemin de sa héronnière.




Espérons qu’elle ne rencontrera plus de fils de pêche négligemment laissés dans le milieu naturel.

Elle doit sa survie à David qui l’a remarquée le matin tôt et n’a pas hésité a rentrer dans l’Hérault pour la détacher, à Marc son copain qui l’a aidé, et à l’Hopital Faune Sauvage de Ganges qui dans des locaux fonctionnels lui a permis qu’elle se remette vite de cette mésaventure...

Car un oiseau sauvage a besoin de toutes ses ailes et de tous ses moyens pour continuer de vivre libre !


Pour voir plus encore de belles images du relâcher faites par François Ledru, le membre hyper actif et sympa côté photos entre autres compétences... de notre association, allez sur ce lien.