Relâchers des jeunes chouettes hulottes du printemps 2012

Relâchers des jeunes chouettes hulottes du printemps 2012

Voici le reportage des relâchés que nous avons voulu publics des dernières jeunes chouettes arrivées ce printemps (début avril pour les premières - mai) à l’Hôpital pour la Faune Sauvage Garrigues Cévennes de Ganges, et fin prêtes en ce début août à repartir dans leur vie libre de chouettes hulottes.

Tombées du nid trop tôt ou trop mal, ayant perdu tout lien avec leurs parents biologiquement prévus pour les aider à s’émanciper progressivement, ces jeunes chouettes "orphelines" se retrouvent très vite en détresse, loin de leurs parents... et sont destinées à mourir plus ou moins vite si... une deuxième chance ne leur avait pas souri !

Les lois de la survie dans la nature et de la sélection naturelle font qu’effectivement tous n’atteindront pas l’âge adulte... Imaginez les 10 000 œufs de grenouilles, tous ne deviennent pas des grenouilles... il y en aurait bien trop, les ressources trophiques pouvant manquer, la biodiversité se charge d’en répartir les flux d’énergie à d’autres acteurs des chaînes alimentaires. Un équilibre énergétique et thermodynamique évident et nécessaire... qui parle autant pour nous les humains que pour les autres membres de ce biome que représente la planète.

Mais pour ces quelques oiseaux qui pourront repartir, aidés en cela par une chaîne de bénévoles humains impressionnante dans son altruisme et sa diversité d’actions et de motivations aussi, nous sommes nombreux à penser que ces oiseaux sauvés des centres de réhabilitation, opérés pour certains dans des hôpitaux pour la faune sauvage, réparés... donnent l’occasion aux humains d’ouvrir leur regard et leur cœur... Ce sont des ambassadeurs, des ouvreurs d’un chemin nouveau qui donne à l’homo sapiens l’expérience et la chance d’acquérir un peu de sagesse et de tolérance voire de la curiosité et de la compassion envers l’autre, tous ces autres qu’il connait si mal et avec qui il vit depuis des millions d’années.

JPEG - 46.4 ko
les 3 bébés hulottes tombées de l’arbre fin mars 2012 au Vigan
JPEG - 26.5 ko
jeune hulotte arrivée en avril
JPEG - 52 ko
juvéniles strix aluco - juin 12

Ces jeunes chouettes ont été donc récupérées et soignées dans des lieux agréés par des personnes compétentes, nourries, remises en état, puis installées ensemble - une fois qu’elles ont su manger seules - en volières de musculation au vol, loin des humains, afin de retrouver une vie normale et libre de chouette.

JPEG - 76.7 ko
juvéniles juin 2012

C’est à l’occasion de leur relâché, le rare moment où le public peut venir "en vrai" à la rencontre de ces oiseaux de nuit, qu’on entend souvent et rarement les voir et avec qui nous partageons nos territoires et nos nuits.

JPEG - 67.1 ko
strix aluco (Francis Pélissier ©)
JPEG - 39.7 ko
strix aluco (Francis Pélissier ©)

Pour revoir les images de quelques relâchés des jeunes chouettes de l’an dernier.

Cette année, nous vous avions donné deux RV :


- l’un le 4 août à LAROQUE (34190), où six jeunes hulottes ont retrouvé la liberté sur les bords de l’Hérault, accompagnées par un public nombreux et jeune... en vacances pour certains mais aussi local.

et

- l’autre, le lendemain 5 août à MONTOULIEU 34190, où ce fut le tour d’une jeune huppe fasciée et des huit dernières hulottes prêtes à partir

JPEG - 362.1 ko
Huppe fasciée juvénile au départ
JPEG - 24 ko
la huppe fasciée au départ

Après une petite information sur les rapaces nocturnes et la chouette hulotte en particulier, leurs rôles et les menaces actuelles qui pèsent sur ces oiseaux, souvent involontairement (usage des morts aux rats quasi universelle, vitesse sur les routes la nuit, etc...)

JPEG - 10.9 ko
Chouettologie
JPEG - 365.1 ko
petites explications avant relâchés
JPEG - 48 ko
Pierre Chanal maire de Laroque au relâché (discours de soutien)

ainsi que sur l’Hôpital de la Faune Sauvage Cévennes Garrigues développé sur Ganges par des citoyens motivés du secteur,
elles sont parties dans le silence et la tranquillité de la nuit.

JPEG - 30.6 ko
Chouette hulotte au départ à Laroque
JPEG - 35.5 ko
Hulotte avant d’épart
JPEG - 36.3 ko
Chouette hulotte au départ sur la rivière
JPEG - 45.5 ko
Hulotte au départ à Laroque le 4.8.12
JPEG - 44.9 ko
relâché de Laroque
JPEG - 28 ko
chouette hulotte enfin libre !!
JPEG - 222.3 ko
relâché Montoulieu

Que vos jours soient paisibles et attentionnés, car nous sommes tous, petits et grands, responsables de la bonne santé de cette nature qui vit à nos côtés si ce n’est... en nous !

Et nous nous en sentons et sentirons plus encore en sens et en responsabilité, une fois que nous les avons croisés "en vrai". C’est tout le sens de l’Hôpital Faune Sauvage de Ganges que nous développons, remailler les humains avec la nature, et prendre soin autant des animaux que des humains chemin faisant !


Depuis début juillet c’est maintenant au tour des hiboux petits ducs (dits Petits Ducs Scops) qui "tombent du nid sans savoir voler..."... Nous en sommes déjà à une trentaine de recueillis, certains blessés en bords de route, mangés à moitié par le chat, ou seulement "abandonnés" ou oubliés des parents..., mais aussi une dizaine de Chevêches d’Athena, des Effraies des clochers.

Fin août, ce sera à leur tour de retrouver la liberté pour que ces petits hiboux puissent commencer leur migration automnale vers les pays sahéliens... et nous revenir en avril égayer nos nuits de leur chant flûté sympathique.

La suite des relâchés, prochainement !