Relâchés du printemps 2014 à Montoulieu (4 hérissons et 2 rapaces)

Relâchés du printemps 2014 à Montoulieu (4 hérissons et 2 rapaces)

Ce dimanche du 2ème tour des élections municipales du 30 mars 2014, c’était la fête des hérissons et des oiseaux relâchés à Montoulieu. (34190 - entre St Hippolyte du Fort et St Bauzille de Putois).

L’Hôpital Faune Sauvage Garrigues Cévennes y a donc "livré" pour ce printemps 4 des 16 Hérissons communs qui y avaient passé tout l’hiver, car… soit arrivés cet automne trop petits pour passer l’hiver avec succès, soit malades, ils ont été pris en charge, nourris, pesés, soignés et maintenant que les beaux jours arrivent, ils ont repris leurs quartiers de hérisson au pied du village de Montoulieu, sur la première étape du sentier de la nature, que nous appellerons désormais, l’écoquartier de la biodiversité.

JPEG - 148.5 ko
l’entrée du 4ème hérisson pour la nuit, dans son nouveau quartier
JPEG - 58 ko
panneau hérisson des écoquartiers de Montoulieu
JPEG - 127.3 ko
vue générale du gîte aux hérissons et du panneau qui y a été posé
JPEG - 47.7 ko
Hélène Calmet, grande déléguée aux oiseaux et hérissons de la commune chérissant le petit hérissonnet, avec Marie-Pierre et des enfants
JPEG - 60 ko
hérisson entrant dans sa cachette pour sa première journée de liberté printanière
JPEG - 101.1 ko

Y suivront d’autres projets pour donner envie à tous de prendre soin de la nature et de ses habitants.

JPEG - 118 ko
le jeune hérisson pas encore prêt pour la liberté… bon ambassadeur pour les enfants

Après l’étape n° 1 : chérissons les hérissons , et fabrication de gîtes pour l’hiver et surtout diffusion de gestes chouettes pour abriter des hérissons là où vous vivez, il y a dans l’idée, le quartier des abeilles solitaires , des refuges à insectes , puis le quartier pour aider les insectivores : mésanges et chauves-souris , etc, etc…

L’écoquartier de la nature de Montoulieu ne fait que commencer. Et des animations seront programmées en fonction des saisons.

En tous les cas ce matin un peu gris du 2ème tour, il y avait plus de 60 personnes pour accompagner ces animaux à leur liberté, se régalant avec les enfants de ces moments.

Après les 4 hérissons, nous avons attendu les délibérations de la mairie et avons relâché, par Sylvie notre super bénévole de St Gély, une buse variable fracturée de mi janvier et par Léa notre jeune en service civique, une femelle épervier récupérée d’un choc vitre il y a un mois.

JPEG - 60 ko
Le public du relâché de Montoulieu, devant le chantier de la future super maison de la nature et du terroir
JPEG - 54.7 ko
Le public du relâché de Montoulieu, avec Léa et son épervière

Et… La chance était avec nous : vautour fauve au vol, une dizaine de milans noirs revenus de migration et le couple de vautours percnoptères (dernier résistant de l’Hérault) étaient au vol… pas très loin des placettes éleveurs développées par la commune.


NB : Samedi 22 mars dernier déjà, nous étions avec les enfants du club CPN pour commencer d’en relâcher sept, avec toutes les mesures d’impacts nécessaires en amont pour choisir le lieu idéal. Pour les images et connaître les détails précis d’un jardin "noté par les hérissons" , c’est ici.

JPEG - 20.4 ko

Le troisième rapace en attente, le Faucon Hobereau qui est arrivé à l’automne, aile cassée et opérée, et qui a dû attendre tout l’hiver en volière à l’hôpital faune sauvage attendra quelques jours de plus ensoleillé que son heure de liberté arrive, au moment où les autres faucons hobereaux reviennent de migration d’Afrique pour se reproduire dans nos contrées, et surtout de l’arrivée de ses proies favorites : insectes et petits oiseaux. Mi avril, ce sera mieux.


Profitez de cet évènement, où tout le monde est invité pour faire la fête aux hérissons pour rendre votre jardin ce printemps accueillant aux hérissons dits communs et qui ne le sont plus du tout.

Voici par exemple, des choses très simples comme :

S’assurer que votre jardin leur est accessible.

JPEG - 9.1 ko

Vérifier le terrain avant de faucher.

S’assurer que les piles de déchets de jardins ne sont pas habités, avant de brûler.

Vérifier le compost avant de mettre la fourche dedans.

Arrêter -ou au moins- réduire la quantité de pesticides et de poisons utilisés.

Boucher les trous profonds.

S’assurer que les hérissons peuvent sortir des piscines et autres pièges.

JPEG - 10.8 ko

Il y a tellement de choses que le jardinier peut faire pour aider des hérissons aujourd’hui en régression, qu’il est important d’agir pour limiter les dangers qui guettent ces amis de nos jardins.


Voici d’autres photos de la veille - 29 mars - en soutien au quartier de la Croix Haute de St Hippolyte du Fort qui organisait une fête du printemps avec sortie nature et expo, journée conviviale.

JPEG - 1.1 Mo
fête du printemps de St Hippolyte du Fort
JPEG - 179.8 ko
stand de Goupil Connexion à la fête du printemps de St Hippolyte du Fort

Très sympa… et ce fut les aigles de Bonelli du quartier cette fois qui étaient au balcon en vedette avec circaètes, faucons crécerelles, milans etc…