Retrouvez-nous lors des relâchés 2015 des animaux de l'Hôpital Faune Sauvage

Retrouvez-nous lors des relâchés 2015 des animaux de l’Hôpital Faune Sauvage

Ça y est, la saison des relâchés de l’été 2015 est ouverte .

Allez directement pour connaître les divers RV sur la page dédiée pour l’été 2015.


Après l’arrivée massive de beaucoup d’animaux de toutes sortes, avec une majorité dès le printemps de jeunes "orphelins", dont certains ne se remettront jamais...

Soit passés par les dents d’un chat, d’un chien, sur la calandre d’une voiture... les accidents de vie ne manquent pas. C’est leur vie.
Une équipe immense est au travail entre le Gard et l’Hérault pour essayer - ce qui est loin d’être facile en pleine saison quand il y a du travail partout - d’être disponible et hyper aimable - compétent au téléphone, et pour commencer de rassurer et tenter de faire replacer au plus vite hors de danger le jeune animal proche de ses géniteurs pour que les contacts parents et jeunes animaux puissent se renouer...
C’est la meilleure solution pour tous.

Mais quelque fois, cela ne marche pas.
Commence pour eux un long chemin et difficile vers la vie libre, après des difficultés évidentes qui surviennent tout de suite... comme s’adapter à l’alimentation que les humains les plus compétents et bien intentionnés qu’ils soient vont leur donner, aux soins qu’on tente d’ajuster au mieux en fonction de l’espèce, l’âge, les besoins, les problèmes de santé qu’ils ont déjà rencontrés... C’est pour nous à l’HFS, une saison de tous les dangers.

Comment donner le lait équivalent d’une maman hérisson quand une pelleteuse qui creusait le trou pour la prochaine piscine a mis au jour 4 tout jeunes bébés hérissons encore rose et sans piquants ? Comment faire vivre un bébé belette trouvé tout seul et glacé à 8 g un jour de juin ? Comment leur assurer un retour confortable et sociable vers leurs congénères ?

C’est l’aventure qui nous transporte jours après jours, tous âges et compétences confondues...

Nous nous sommes ainsi retrouvés mi-juillet avec plus de 70 bébés martinets à nourrir 4 fois par jour... avec plus de 300 bouches à contenter, à nettoyer toutes les 2 H pour certains... Dans une chaleur torride, de plus de 30 °C et avec souvent pas toujours la relève rêvée pour permettre à l’équipe des nombreux volontaires de souffler un peu.
Nous n’allons pas nous plaindre... le temps s’est rafraichi, les martinets commencent à partir... et les relâchés nous comblent, lorsque nous les voyons repartir.

La deuxième chance pour eux, c’est quand ils repartent ! 50 % a peu près des entrées repartiront.

Venez les saluez tous ces magnifiques animaux qu’on connait si peu, qu’on rencontre rarement de si près.

Venez nous retrouver, nous vous accueillons avec plaisir sur ces moments de relâchés.

Et n’oubliez pas de vous inscrire sur la lettre d’information du site... de vous faire connaître comme futur transporteur, nourrisseur, soigneur, téléphoniste faune sauvage, bénévole pour les chantiers prévus dès cette fin d’été...

Goupil Connexion et son Hôpital Faune Sauvage (HFS) ont été présents tout cet été 2015 pour sensibiliser le grand public à la cause animale et au soin du territoire.

L’équipe des nombreux bénévoles a pu présenter les différentes actions de l’association, les espèces soignées et les menaces qui pèsent sur elles, les bonnes pratiques pour les aider... Ces mises à niveau en plein air étaient suivis d’un relâché d’oiseaux et de mammifères, accueillis et soignés à l’HFS, moments magiques pour tous !

Du 21 juillet au 20 septembre 2015, plus de 1 300 personnes ont été sensibilisées durant ces 18 relâchés organisés par l’association dans l’Hérault, le Gard et aussi en Lozère -de 18 à 200 personnes par évènement-.

Petits et grands ont pu admirer de près ces animaux. Ce sont 118 rapaces (buses variables, circaète Jean le Blanc, faucon crécerellette, faucons crécerelles, chouettes hulottes, hiboux petits-ducs), mais aussi 16 jeunes hérissons d’Europe qui ont retrouvés la liberté sous les yeux ébahis. Nous avons également relâché après soins : trois cigognes blanches, des loriots et un rollier d’Europe, trois geais des chênes, des passereaux (verdier d’Europe, hirondelles rustiques) et une vingtaine de colombidés (pigeons ramiers et bisets, tourterelles turques).

Une grande diversité d’animaux pour éveiller les consciences et pousser à agir pour la protection de la nature : chacun à son échelle peut contribuer !

A bientôt !