Samedi 13 oct 2018 à Montpellier - l'Animal en Ville, venez nous rejoindre

Samedi 13 oct 2018 à Montpellier - l’Animal en Ville, venez nous rejoindre

Pour la première édition en 2012 nous y avions été invités.
Cette année, la Mairie de Montpellier renouvelle l’évènement qui se tiendra le samedi 13 octobre 2018, sur l’Esplanade Charles de Gaulle.

En plus des stands et animations prévues,
Goupil Connexion et son Hôpital pour la Faune Sauvage
assurera des sorties nature et une conférence/ table ronde à 15 H 30 sous le Kiosque à Musique.

Programme des conférences :
- 10 h 30 à 11 h 30 : Le chat urbain : quand la méconnaissance de l’espèce mène aux abondons par l’association l’Ecole des Chats et Mme XAVIER, comportementaliste félin,
- 12 h 00 à 13 h00 : Le cycle de vie des chenilles processionnaires par M. Aubin DES ROZIERS
- 14 h à 15 h : Impact de la disparition des abeilles sur environnement par l’association MECENES ET PARRAINS D’ABEILLES
- 15 H 30 à 16 H 30 : Ces incroyables animaux sauvages qui vivent à Montpellier :
ce que l’Hôpital Faune Sauvage peut en dire, après 10 ans d’accueil et de soin de la faune sauvage urbaine. Tout savoir pour en prendre soin et bien vivre ensemble aussi en ville. Comment contribuer à générer de la biodiversité aussi en ville, biodiversité qui y a toujours eu sa place (hérissons, martinets, hirondelles, écureuils, choucas, pies, pigeons, chouettes...) et qui prennent une sacrée claque ? Doit-on et peut-on s’en passer ?
par MP Puech, HFS Goupil Connexion.

Près de 3000 animaux sauvages ont été recueillis en 2018 à l’Hôpital pour la Faune Sauvage développée par Goupil Connexion sur Ganges, dont plus de la moitié vient des deux grands bassins urbains, Nimes et Montpellier. Délocalisés, débroussaillés, dératisés, accidentés, prédatés, dénichés et imprégnés, piégés, leurs habitats détruits lors d’aménagements urbains ou immobiliers, leurs populations isolées, proches de la disparition, en absence de corridors écologiques fonctionnels et efficaces, jusqu’où allons-nous ? L’avenir sera évidemment ce qu’on en fera et l’on voudra vivre.
Smart city devant générer elle aussi des oasis de vies dans un intérêt partagé par tous, trames vertes, trames bleues, délaissés urbains, jardins partagés, agriculture urbaine à renforcer, autant en espaces qu’en espèces. Le chantier est lancé pour éviter d’aller tous dans le mur.

Après 20 mn d’une exposition de la réalité que nous vivons du côté de ces animaux en détresse et de belles histoires de l’animal sauvage en ville chez lui aussi, à vos côtés, une table ronde pour permettre de discuter, d’en savoir plus et de penser ensemble demain.

À nos côtés à la table-ronde nous aurons la chance d’avoir pour répondre à vos questions et enrichir la discussion de volontaires actifs de l’HFS, de Mme Véronique Bialoskorski, engagée auprès des malaimés que sont les corvidés dans son association, les amis de Lazare, de Mme Brigitte Sagne de l’ASPAS, grande association française -s’il en est- de protection des animaux sauvages et de Mme Sylvie Lorrain, intéressée aux côtés de Goupil Connexion de mettre en marche de la science participative pour mieux connaître les zones de biodiversité négative pour la FS urbaine et les zones de biodiversité positive.

Tous responsables à notre niveau de la marche du monde, nous avons tous notre partition à tenir. Montrons l’exemple d’une cohabitation à réussir et enrichir de nos actions positives.

Merci de l’invitation et au plaisir de vous y croiser.

JPEG - 42.6 ko
Merci à Norb© d’illustrer cette érosion au quotidien de la biodiversité. Y a-t-il une autre planète habitable quelque part ?

Pour en savoir plus Mme Scordo-Poulier - Ville de Montpellier - au 04.99.58.80.20