L'Hôpital pour la Faune Sauvage Garrigues Cévennes, une aventure sans frontières !

L’Hôpital pour la Faune Sauvage Garrigues Cévennes, une aventure sans frontières !

Ainsi nous avons commencé à accueillir l’été 2012, "nos" deux premiers jeunes en services civiques à l’HFS, Marine de Sauve et Thibaut du Vigan. Deux jeunes moins de 25 ans pour nous aider mutuellement dans cette aventure, les voir faire, apprendre les aider à acquérir et développer des compétences nouvelles.
On a appris à faire ensemble autant qu’eux avec nous que nous... Premières expériences. Pas toujours simples entre les humains, très agités avec toujours beaucoup d’animaux en soin et une organisation en évolution sur des lieux compliqués, car dispersés encore aujourd’hui. Mais ce fût une expérience et des souvenirs magnifiques.

Puis cet hiver 2012 - 2013, ce fût Léa de Bourg St Maurice et Zaccharie du Vigan avec deux super tutrices (Armelle et Élise) en interface déjà plus construite entre ces jeunes à qui parfois on demande beaucoup... et eux en recherche, en construction aussi, en expérience nouvelle. Expérience fantastique aussi, car nous apprenons tous, mois après mois à faire de mieux en mieux ensemble...
Qu’ils soient tous ici remerciés.

Cet été, juin 2013, nous accueillons Fanny du Gard (Marguerites), Rebeca et Carlos de Madrid, envoyé par le Grefa, pionniers de ce jumelage débutant entre Madrid et Ganges. De plus en plus de travail, une organisation qui progresse, des lieux en pleine transformation...
Et une ambiance fantastique entre nous tous déjà malgré beaucoup de choses en train, une langue à trouver ensemble, mais de vivre avec tous ces jeunes intéressés à donner de leur temps (car, peu rémunérés, vous l’avez compris... mais c’est déjà ça, payés par l’état français de plus, ... nous en fait, que nous remercions), leurs sourires, leurs compétences, mêlés à tous les bénévoles que l’on convie aussi cet été à cette aventure, c’est déjà du bonheur.

C’était le 20 juin 2013, à l’arrivée de Madrid des deux jeunes espagnols, et les premiers essais de nourrissage sous l’œil d’une Fanny déjà au fait depuis 1 mois, elle !

JPEG - 42.3 ko
Rebeca et Fanny, rue Biron notre atelier "clandestin" de nourrissage
JPEG - 44.4 ko
Carlos le 1er nourrissage... de jeunes faucons crécerelles tombés du nid un jour de grand vent
JPEG - 45.9 ko
jeune crécerelle
JPEG - 40.5 ko
Carlos et ses premiers pas.. avant de devenir le formateur pour tous les bénévoles qui vont arriver
JPEG - 41 ko
les chevêches d’Athena (mochuelos en espagnol)... avec Rebecca

Fanny est biologiste de formation, Rebeca et Carlos, de jeunes vétérinaires espagnols qui viennent de finir leurs études... et vous connaissez tous le si peu d’emplois réservés aux jeunes générations à nos côtés...

C’est donc pour nous un grand bonheur de faire société ensemble sur ces projets nombreux qui nous habitent.

Rebeca i Carlos ravis de venir donner un grand coup de main au "Grefita" de Ganges, le petit frère du "Grefa" de Madrid... apprendre le français, rencontrer des gens nouveaux, s’ouvrir aux autres, apprendre de nouveaux savoirs, échanger, s’agrandir mutuellement. Fanny, aimerait trouver un travail dans ce domaine... la nature, les animaux sauvages, la protection de la planète... qui ne paye pas pour l’instant. Mais, ensemble, on rêve d’un monde meilleur, plus juste, plus fraternel... beau et généreux partout, ici et là-bas, et on tente d’en faire un peu pour agir en ce sens.

Ce 1er juillet, avec Marie Thé prise au saut du lit... les bébés réclamant à 7 H pétantes...

JPEG - 172.7 ko
le 1er juillet, Marie Thé, aux nourrissages depuis 7 H du matin, pas encore passée sous la douche... et Carlos au découpage de poussins !
JPEG - 154.1 ko
Rue Biron un matin de juillet, entre deux rushes de bouches à nourrir, de cages et cartons à changer, d’eau à mettre, d’oiseau à transférer dès mieux en volières... du grand art !
JPEG - 128.3 ko
Fanny et Carlos
JPEG - 140.1 ko
Marie Thé, l’amie, le pilier de l’association côté nourrissage des humains et des cpn mais aussi des animaux en manque... car heureuse propriétaire qui prête pour le 2ème été en attendant mieux, son super local Biron pour permettre à X X X X animaux de s’en sortir vivants après des affaires parfois compliquées ! Pas contente, parce que n’était pas allée chez le coiffeur... Elle va enfin pouvoir apprendre l’espagnol que son père ne lui a jamais appris !

Cet été 2013, nous allons juste déjà essayer de reporter ces tranches de vies et ces rencontres humaines et animales, riches, magiques et fabuleuses qui nous tiennent ensemble sur ce pont d’un "Grefita" en construction en Languedoc...
Et nous réfléchirons chemin faisant !

L’étape du 6.7 2013 :
Une partie de bénévoles hyper motivés étaient à Laroque pour avancer les volières en bois (michel, mike, laurent, nicolas, sandrine, annick),

JPEG - 77.6 ko
annick et sandrine à la découpe du bois, les autres étant au fond
JPEG - 79.6 ko
break au chantier des volières de Laroque, le 6.7.13

l’autre était rue Biron pour nourrissages intensifs (roxane et fred le 6.7)...

JPEG - 53.9 ko
fred et les vers...
JPEG - 65.1 ko
roxane aux hirondelles et carlos - le 6.713
JPEG - 62.9 ko
roxane, rebecca, juliette et fanny, le 6.7.13
JPEG - 67.3 ko
fred au nourrissage de bébé geai et étourneau
JPEG - 302.9 ko
annick et sandrine
JPEG - 265.4 ko
annick et sandrine
JPEG - 250.7 ko
annick et sandrine au nourrissage
JPEG - 146.8 ko
pipistrelle avec ailes engluées dans ruban-glue tue mouches...
JPEG - 138.3 ko
pipistrelle avec ailes engluées dans ruban-glue tue mouches... essai de nettoyage
JPEG - 134.9 ko
pipistrelle avec ailes engluées dans ruban-glue tue mouches... essai nettoyage
JPEG - 199.3 ko
nourrissage Biron fanny, sylvie etc...
JPEG - 199.2 ko
nourrissage Biron avec volontaires
JPEG - 251.7 ko
une brochette de petits oiseaux aux petits soins : vers de farine à gogo
JPEG - 190.6 ko
nourrissage Biron fanny, annick et sylvie
JPEG - 216.4 ko
nourrissage Biron - break chez marie thé pour nourrissage des humains
JPEG - 187.4 ko
carlos et le faucon
JPEG - 188.9 ko
carlos et rebeca aux martinets

et puis un grand nombre d’autres moments de ce grand chantier dans le port-folio...

N’oubliez pas d’aller voir le reportage photos des premiers relâchés de l’été 2013...


Mi août, deux jeunes en service civique d’un autre centre de soins du Pas de Calais sont venus en appui et en exploration, échange de 15 jours : Adeline et Camille, avec Fanny, Rebeca et Carlos... cela nous donne un peu plus d’allant pour organiser cette fin d’été, prévoir les relâchés prochains, ranger et continuer d’améliorer l’ordinaire qui progresse de jour en jour.

Séquence aussi "relâché" avec ces deux toutes nouvelles têtes super motivés à aider et à participer...

JPEG - 52 ko
la jeune buse en volière avant son départ
JPEG - 30.7 ko
la jeune buse juste avant son départ (avec Adeline et Camille)
JPEG - 890.5 ko
Camille et Adeline, les deux jeunes en SC d’un centre de soins du pas de Calais en visite et volontariat à l’HFS GC 15 jours en août... Camille au relâché d’une jeune buse variable prête au départ
JPEG - 263.7 ko
buse variable, vole !

et puis d’autres séances de travail et autre... avec Elio, un jeune volontaire venu en appui quelques jours.

JPEG - 249.6 ko
Travaux aux nouvelles volières avec Elio et Rebeca
JPEG - 186.1 ko
Adeline, elio et rebeca au chantier
JPEG - 262.6 ko
nourrissage avec grand groupe de volontaires d’aopût : elio, rebeca, camille et adeline
JPEG - 162.2 ko
muy contentos, todos !
JPEG - 103.9 ko
nourrissage de martinets avec Rebeca, Camille et Adeline
JPEG - 179.3 ko
après le travail, les relâchés, la détente, ici à Brissac avec un grand groupe d’australiens venus en visite... sin fronteras !

Fin août 2013, nous avons eu 15 jours la visite et l’appui de deux jeunes services civiques du Pas de Calais, qui travaillent dans un centre de soins ami, l’OISO.

Camille et Adeline nous ont permis de souffler un peu de l’été et de commencer à préparer les relâchés avec quelques séances de nichoirs : nichoirs à faucons crécerelles, à scops et huppes, à chouettes chevêches.
Tout l’exercice étant que l’association Goupil et son HFS offre lors du relâché et la remise en liberté d’oiseaux, nous offrons - dans certains cas, comme les écoles ou chez des agriculteurs - le nichoir adhoc pour ... espérer une nidification prochaine de l’espèce et faire penser longtemps longtemps à la présence utile et merveilleuse de ces oiseaux trop vite envolés.

Quelques photos du chantier où nous nous sommes parfois retrouvés nombreux ... et même un des jours de relâchés de faucons crécerelles avec nichoir...

JPEG - 138.4 ko

chez Claude et Jean Fayet ou Ines et Amina Khentous à Lasalle, quelques jours plus tard.

JPEG - 209.8 ko
JPEG - 246.9 ko
JPEG - 211.8 ko
JPEG - 214.7 ko
JPEG - 251.8 ko
JPEG - 237.1 ko