Premiers relâchers de l'année 2019 le 5.1 : vautour fauve, buses et faucons.

Premiers relâchers de l’année 2019 le 5.1 : vautour fauve, buses et faucons.

Bonne année à tous

Que 2019 nous accompagne avec toute l’énergie assemblée ici nécessaire à montrer au quotidien l’exemple d’un monde magnifique, apaisé et partagé, ouvert aux autres, à tous ces autres que l’on connait si peu, si mal.

Goupil Connexion et son Hôpital Faune Sauvage vous invite au premier relâcher de l’année.

Ce sera samedi 5 janvier 2019, sur le plateau du Larzac, à Saint Maurice Navacelles.

JPEG - 68.3 ko
jeune vautour fauve encore à l’HFS, prêt au départ le 5 1 19

Un jeune vautour fauve nous fera son cinéma avant de s’éloigner, étendant ses ailes rejoindre sa tribu non loin installée. Il avait été trouvé affaibli et affamé à Saint Paul de Fenouillet dans l’Aude il y a un mois, par les pompiers. Soigné par des collègues vétérinaires de Sigean, il lui a fallu ce mois pour se remuscler.

JPEG - 70.3 ko
essai de vol...
JPEG - 91.3 ko
Vautour Fauve juvénile... bientôt la liberté... pour 40 ans au moins, tout près des hommes qui avaient failli les oublier. Ils avaient tous été détruits en France, et ce jusque dans les années 1980, où nous avons vécu, grâce aux frères Terrasse, le retour du Bouldras dans les Causses et Cévennes. Merci à tous. Nous vivons et continuons une aventure humaine extraordinaire ! Commencée il y a des milliards d’années. Bonne année de plus, petits humains souvent inquiets du lendemain :) Que la fête continue sur la planète bleue et qu’on répare sous le soleil, accompagnés de tous ces invisibles la plupart du temps, les cœurs des hommes qui finissaient par se dessécher.

Nous relâcherons aussi deux buses variables et deux faucons crécerelles, tous ces oiseaux du ciel, rapaces, l’un charognard, les autres prédateurs de souris, rats et campagnols.

Tous alliés d’une agriculture qui travaille en équilibre et harmonie avec la nature, avec bienveillance et respect de la vie.

Ce sera chez un agriculteur éleveur de brebis de Saint Maurice Navacelles que nous relâcherons ces trois rapaces réparés et remis en forme à l’Hôpital Faune Sauvage.

Merci à toute cette immense chaine humaine responsable et active qui agit avec Goupil Connexion depuis 11 ans déjà pour réparer les espèces mais aussi les espaces où nous vivons tous, remaillant jour après jour les humains entre eux.

Mais aussi les remaillant avec la nature, la biodiversité, le reste des choses du seul BIEN COMMUN dont on a à prendre soin, tous, petits et grands, ruraux comme urbains, français, russes, américains, africains, australiens, indonésiens comme chinois, ici comme là-bas.

Sans attendre le printemps ni quoi ni qui, 365 jours sur 365 jours, sur le pont de la biodiversité qui résiste et existe, peu visible souvent, à nos côtés, Goupil Connexion et ses mille mains vous invite ce 5 janvier pour participer et vous contaminer.

RV à 13 H 30 précises au parking (LE SEUL où il y a une statue de la Vierge, sur la Gauche, juste avant d’arriver au village de St Maurice Navacelles en arrivant de la vallée de la Vis sur la D25, un peu avant la maison de Dardé.
Nous vous attendrons.
Et ensemble, irons rejoindre le lieu du relâcher proche de la placette qui est sur la propriété de l’éleveur, juste en surplomb de la falaise.

Merci d’être à l’heure.

Pour en savoir plus, ici un article tout frais sur d’autres placettes éleveurs bonnes pour la planète, le climat, les paysans et la biodiversité. Ici à Rochebrune dans les Baronnies Provençales. Les vautours, véritables équarrisseurs naturels.

Bonne année à tous.

Sous le bon augure des ailes des oiseaux...
Vieille aventure humaine, nous verrons bien s’ils s’envolent côté droit, vers l’orient ou côté sinistre, sur la gauche.

Au plaisir

L’équipe de Goupil Connexion