Automne 2013, les années se suivent...

Automne 2013, les années se suivent...

Photos :

Un aigle botté en migration arrêté dans les vignes près de Béziers, plombé et qui a mis 4 jours avant de jeter l’éponge, malgré toute la bienveillance de cette chaîne humaine qui ne lâchera rien.

Une buse variable qui elle repartira aujourd’hui ce 30 octobre 2013 en Cévennes, loin des garrigues basses où elle avait été tirée illégalement.

Deux éperviers d’Europe plombés qui s’accrochent... et qu’on espère refaire partir un jour dans un paradis européen enfin apaisé...
La femelle vient de mourir ce matin, un plomb avait traversé jabot, foie, pancréas en plus des ailes, pattes et œil.

Un héron cendré plombé euthanasié.
Un choucas des tours, plombé euthanasié.
Celui ci était un peu trop gris, l’autre trop noir, trop gros, trop nocturne, trop etc...
Bref, parler est de trop et ne sert à rien.
Montrons et agissons.

Les tirs délinquants, c’est une minable réalité -que beaucoup de chasseurs du secteur où l’on vit n’acceptent plus dans leurs "rangs"- réalité qu’on pensait certains jours éloignée de nos quotidiens mais qu’on revoit encore en cet automne 2013...

Mais que cela ne nous fasse pas oublier les nombreuses autres causes d’origine humaine auxquelles les animaux sauvages, qui partagent nos vies et nos espaces, payent un plus lourd tribut encore : chocs voitures sur bord de route, électrocutions, empoisonnements avec animaux retrouvés cachectiques mourants... et euthanasies aussi lors que plus rien n’est possible pour leur retour à la liberté.

Regardez-les. Croisez leurs regards, leurs étonnements.

En 2013 sur la planète bleue partout dans le monde, il ne suffit plus de penser qu’on n’y peut rien, que c’est trop difficile, qu’on y arrivera pas et qu’on n’a plus qu’à...

Il faut se mettre en marche, qui et où que nous soyons, pour faire exister au quotidien notre part d’humains généreux, bienveillants, aimants, sages et intelligents.

Et laisser parler ceux qui ne parlent pas, ou seulement par leurs yeux étonnés de nous savoir si à côté des choses réelles... S’en émerveiller tant et si fort qu’ils nous donneraient un peu de leur force pour agir à leurs côtés.

Nous serons les défenseurs de ces animaux, nos frères, si vite malaimés, désaimés, oubliés, ignorés ou pire stigmatisés comme boucs émissaires de toutes les crises de nos petits cerveaux d’humains minables aux violences insupportables.


Un bel aigle botté dont le voyage s’est arrêté du côté de Béziers, euthanasié ces jours.

JPEG - 137.1 ko
aigle botté tiré avec ailes (les 2) fracturées pleine d’asticots
JPEG - 183.7 ko
aigle botté tiré avec ailes (les 2) fracturées pleine d’asticots

avec un des yeux plombé (et opacification du cristallin)
sans parler du reste.

JPEG - 115.9 ko
aigle botté tiré avec ailes (les 2) fracturées pleine d’asticots
JPEG - 191.2 ko
aigle botté tiré avec ailes (les 2) fracturées pleine d’asticots
JPEG - 277.9 ko
radio aigle botté tiré sur Béziers (34)
JPEG - 189.6 ko
radio aigle botté tiré sur Béziers (34)
JPEG - 171.6 ko
aigle botté tiré avec ailes (les 2) fracturées pleine d’asticots

Des éperviers d’Europe entre la vie et la mort... ils n’avaient pas besoin de cela non plus.

JPEG - 197.4 ko
radio d’un épervier d’Europe mâle tiré dans le Gard... 2 fractures et un œil en moins... Opéré ce 30.10 de la fracture humérale... on croise les doigts ! 150 g et l’envie de vivre.
JPEG - 474 ko
radio d’une femelle Épervier d’Europe tirée dans la Gard... bien secouée, morte 8 jours après le 30.10.13

Une buse variable qui, après son tir dans le Gard, repart ce 30 octobre 2013 en liberté.... plus que surveillée ! Que les dieux te gardent longtemps en vie.

JPEG - 677.2 ko
radiographie d’une buse variable tirée dans le Gard, qui repartira le 30.10 un peu loin des bas pays
JPEG - 545.4 ko
JPEG - 101.1 ko

... Elle était trop contente aujourd’hui à la Calmette !

Un grand duc explosé -jolie femelle- sur une route la nuit.. Euthanasiée.

JPEG - 172.1 ko
Grand Duc fracturé à la patte disloquée et pleine d’asticots en bord de route, euthanasié
JPEG - 211.5 ko
Grand Duc fracturé à la patte disloquée et pleine d’asticots en bord de route, euthanasié

Un jeune faucon crécerelle électrocuté et grillé du côté de Montpellier : vivant... pas pour longtemps vu les plaies nécrosées en chemin... euthanasié juste après avoir fait sa connaissance.

JPEG - 312.3 ko
jeune faucon crécerelle électrocuté encore vivant puis euthanasié
JPEG - 154 ko
nécroses "électriques" patte et aile du jeune faucon crécerelle
JPEG - 119.6 ko
détails pattes électrocutées du faucon crécerelle
JPEG - 164.6 ko
jeune faucon crécerelle électrocuté encore vivant puis euthanasié

Jolis yeux mon ami, nous ne t’oublierons pas.

JPEG - 183.8 ko
jeune faucon crécerelle électrocuté encore vivant puis euthanasié

Tu nous questionneras longtemps sur notre impotence et lenteur à se mettre en marche et à si peu agir en prévention et en bienveillance pour toutes les formes de vies complexes qui nous font être en plénitude et en si grandes richesses, nous l’espèce humaine si belle aussi pourtant, si inventive et créatrice.

Bonne journée à tous, l’automne-hiver 2013 2014 ne fait que commencer. Prenez soin de vous et de tous les autres autour de vous.


La journée du 30.10.13 a été marquée par la venue d’une jeune journaliste reporter pour TVSud, la télévision de Montpellier avec un sujet à traiter sur 2 mn d’une bonne demi journée passée ensemble !
En voici quelques moments très sympathiques.

Nous avons commencé ; Fanny et moi, à Laroque puis relâché 2 oiseaux chez Maïa avec Atman et ses enfants, Geneviève ; puis break chez Marie Thé pour déjeuner...

avec... interviews ciblés de Fanny et de MP
(on a bien ri... Louna n’arrêtait pas de lécher le visage de l’intervieuweuse...)

puis opéré un épervier mâle plombé d’un humérus... à la clinique. Et fini par une autopsie de la femelle épervier trouvé morte ce matin, cause plomb ayant troué le tube digestif et désordre infection et hépato-pancréatique.

Amandine notre jeune journaliste reporter du jour de TVSUD était déjà repartie, bien avant la fin.
Patiente, enthousiaste et pédagogue... très intéressée, elle a été super efficace pour le reportage - car montage dans l’a-m pour le journal du même jour de 19 H 30... Gros travail. Nous la remercions ainsi que Marlène Meck.

De très jolies images, y compris de la buse au vol et la chance pour Goupil Connexion d’être accueillis lors de la montée sur St Roman de Codières par un renard trottinant (un mâle adulte qu’on a dérangé).
Fanny a super bien parlé et pour moi, Amandine a gardé en conclusion une partie où je bafouille grave pour finir par dire "émerveillement". La langue a fourché !
Pédagogue Amandine que je disais, le prochain coup Fanny peut maintenant seule assurer la tchatche. Place aux jeunes !
C’est super. On en rêvait...

Il ne manquait que Carlos qu’on a juste croisé dans l’escalier à Biron sur son retour vers Madrid. Il aurait pu - mais n’avait pas du tout envie...- être sur le reportage. Hasta luego Carlos, à bientôt. Rebeca revient ces jours. Une jeune vétérinaire brésilienne est intéressée pour bientôt. D’autres arrivent. C’est une aventure humaine un peu prenante certes... définitivement riche et motivante, au moins autant que l’est l’aventure animale ! On aime.

Quelques photos de la journée :

JPEG - 198.5 ko
JPEG - 263 ko
JPEG - 143.6 ko
JPEG - 187 ko
JPEG - 275.8 ko
JPEG - 160.4 ko
JPEG - 151.6 ko
JPEG - 169 ko
JPEG - 229 ko
Marie Thé et Fanny après la chirurgie de l’aile : "muy contentas y graciosas" et montage de l’humérus en 1er plan
JPEG - 152.9 ko
épervier mâle au réveil après OP